Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-10393

de Elke Sleurs (N-VA) du 13 novembre 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Rougeole - Épidémie - Surveillance - Plan national - Complications

maladie infectieuse
épidémie
statistique de la santé
répartition géographique
répartition par âge

Chronologie

13/11/2013 Envoi question
28/2/2014 Réponse

Question n° 5-10393 du 13 novembre 2013 : (Question posée en néerlandais)

Je vous avais déjà interrogée précédemment (demande d'explications 5-4020) sur le risque potentiel qu'une épidémie de rougeole éclate en Belgique en raison d'un taux de vaccination trop faible. Vous aviez répondu que le risque d'épidémie n'était pas exclu étant donné que seuls 92,5 % des jeunes avaient reçu leur deuxième dose de vaccin. Ce risque devait cependant diminuer au fil du temps et le taux de couverture vaccinale devait suffire à éviter de grands épisodes épidémiques. Vous aviez aussi fait référence à un plan élaboré par le comité d'élimination de la rougeole en Belgique, plan qui s'inscrit dans l'objectif d'éradication que poursuit l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). La rougeole est en effet une maladie qui fait l'objet d'un signalement. Les chiffres sont utilisés dans le cadre d'un système de surveillance destiné à pouvoir détecter rapidement une épidémie en Belgique. Je souhaiterais obtenir de plus amples informations à ce sujet.

C'est pourquoi j'adresse ces questions à la ministre :

1) Pouvez-vous me fournir de plus amples informations sur le plan dont disposerait la Belgique ? Quelles en sont les lignes de force ? Quand a-t-il été élaboré et à quelles intervalles est-il révisé ou adapté ?

2) Pouvez-vous m'indiquer le nombre de cas de rougeole dénombrés ces cinq dernières années en Belgique ? Pouvez-vous ventiler ces chiffres par province, année et âge des patients ?

3) Pouvez-vous m'indiquer le nombre de complications graves qui ont résulté d'une infection par la rougeole ? Pouvez-vous ventiler ces chiffres par province, année et âge des patients ?

Réponse reçue le 28 février 2014 :

1. En janvier 2003, un Comité pour l’élimination de la rougeole (et de la rubéole depuis septembre 2006) a été créé en Belgique. Le Comité est constitué de représentants du Service public fédéral (SPF) Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement, de représentants de la Communauté flamande, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région de Bruxelles-Capitale, ainsi que de représentants d’associations de généralistes et de pédiatres, de virologues et d’épidémiologistes.

En mars 2003, le gouvernement belge a approuvé la composition du Comité. Le Comité est responsable de l’élaboration d’un plan d’action national, formule des recommandations d’activités à entreprendre dans le cadre de l’objectif d’élimination, se charge du suivi de la situation en Belgique et en rend compte à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). La mise en œuvre de ces activités de prévention et de vaccination relève de la compétence des Communautés. L’Institut scientifique de santé publique (ISP) s’occupe de la coordination et de l’organisation de la fonction de secrétariat de ce Comité.

Un premier plan d’action national d’élimination de la rougeole a été élaboré en 2004. Un amendement pour l’élimination de la rubéole a été ajouté à ce plan en octobre 2006. Depuis lors, le Comité se réunit chaque année pour actualiser les objectifs et les stratégies. Le plan d’action a été revu à deux reprises, en 2008 (Plan d’action 2009-2010) et en 2012 (Plan d’action 2012-2015, approuvé par la Conférence interministérielle en juin 2013). Ces plans sont disponibles sur le site web : https://www.wiv-isp.be/epidemio/epifr/index32.htm.

Tout comme pour la poliomyélite, une procédure de certification d’élimination a été lancée en 2012 pour la rougeole et la rubéole, conformément aux recommandations du Bureau régional de l'OMS pour l'Europe. Un comité national de vérification a été créé en 2012.

Pour ce qui est des lignes de force, le plan d’action 2012-2015 s’articule autour d’activités complémentaires en matière de vaccination, de surveillance, d’information et de sensibilisation. La couverture vaccinale doit être améliorée étant donné que l’objectif de 95 % est presque atteint pour la première dose de vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, mais qu’on en est encore loin pour la seconde dose. Des vaccinations de rattrapage doivent être prévues pour les groupes à risque et au niveau individuel. Il convient de renforcer la surveillance pour garantir un signalement rapide et fiable de tous les cas. Il y a lieu de continuer à suivre la séroprotection de la population et également d’informer et de sensibiliser les professionnels de la santé et le grand public. Le Comité recommande aux autorités compétentes de mettre davantage de moyens à disposition pour remplir l’objectif d’élimination de 2015.

2. Depuis octobre 2002, le suivi de la rougeole est organisé avec l’aide du système de surveillance sentinelle des pédiatres « PediSurv ». à cette surveillance viennent s’ajouter des informations sur les cas confirmés, provenant du Centre national de référence (CNR), à savoir le service Maladies virales du WIV-ISP, et du réseau des laboratoires vigies.

Depuis 2009, la rougeole fait en outre partie des maladies à déclaration obligatoire dans toute la Belgique.

Le nombre cas et la répartition par catégorie d’âge pour les cinq dernières années, sur la base de données de ces systèmes de surveillance, sont présentés respectivement dans les tableaux 1 et 2.

3. Les données relatives aux hospitalisations (données cliniques minimales), disponibles jusqu’en 2010, sont présentées dans les tableaux 3 à 5. Elles reposent sur le codage CIM (Classification internationale des maladies : code 055).

Tableau 1. Nombre de cas de rougeole entre le 01/01/2008 et le 26/11/2013 (sources : PediSurv, Centre national de référence pour la rougeole, laboratoires vigies et déclarations obligatoires).

Tabel 1. Aantal gevallen van mazelen van 01/01/2008 tot 26/11/2013 (bron PediSurv, Nationaal Referentie Centrum voor mazelen, peillaboratoria en verplichte meldingen)

Lieu de résidence
Woonplaats

2008

2009

2010

2011

2012

2013 (status dd 26/11/2013) /(statut au 26/11/2013)

Anvers
Antwerpen

80

2

5

12

20

1

Région de Bruxelles-Capitale
Brussels Hoofdstedelijk Gewest

10

9

14

179

32

15

Hainaut
Henegouwen

2

2

8

121

18

2

Limbourg
Limburg

1

0

 

1

0

0

Liège
Luik

3

7

2

39

5

5

Luxemburg
Luxembourg

0

0

0

12

0

0

Namur
Namen

0

0

0

35

1

1

Flandre orientale
Oost-Vlaanderen

0

3

4

78

9

3

Brabant flamand
Vlaams-Brabant

1

4

1

30

1

5

Brabant wallon
Waals-Brabant

0

2

5

42

3

10

Flandre occidentale
West-Vlaanderen

0

4

1

19

0

4

Inconnu
Ongekend

1

0

0

32

11

4

Total
Totaal

98

33

40

600

100

50


Tableau 2. Incidence de la rougeole pour 100 000 personnes, par catégorie d’âge, entre le 01/01/2008 et le 26/11/2013 (sources : PediSurv, Centre national de référence pour la rougeole, laboratoires vigies et déclarations obligatoires).

Tabel 2. Incidentie van mazelen per 100 000 volgens leeftijdsgroep van 01/01/2008 tot 26/11/2013 (bron PediSurv, Nationaal Referentie Centrum voor mazelen, peillaboratoria en verplichte meldingen)


2008

2009

2010

2011

2012

2013

< 1

9.3

3.1

5.4

45.1

5.4

0.8

1-4

6.0

0.6

1.6

21.7

4.8

3.1

5-9

4.9

0.7

0.7

18.2

3.9

1.1

10-14

2.0

1.8

1.1

12.1

1.1

0.3

15-19

0.2

0.8

0.5

12.2

0.8

0.6

20-29

0.5

0.4

0.7

6.8

0.9

0.3

30+

0.0

0.0

0.0

1.0

0.3

0.2


Tableau 3. Nombre d’hospitalisations (données cliniques minimales) associées au code CIM de la rougeole, par province, 2006-2010 (source : SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement).

Tabel 3. Aantal hospitalisaties (Minimale Ziekenhuis Gegevens) met ICD code mazelen volgens provincie. 2006-2010 (bron FOD Volksgezondheid, Veiligheid van de Voedselketen en Leefmilieu)

Lieu de résidence
Woonplaats

2006

2007

2008

2009

2010

Anvers
Antwerpen

1

1

8

5

9

étranger
Buitenlands verblijf

1

.

.

.

6

Hainaut
Henegouwen

6

1

7

1

4

Limbourg
Limburg

3

.

2

.

.

Liège
Luik

2

1

1

2

2

Luxemburg
Luxembourg

.

.

.

1

.

Namur
Namen

1

1

.

3

.

Flandre orientale
Oost-Vlaanderen

1

1

.

1

1

Brabant flamand
Vlaams-Brabant

1

.

2

4

2

Brabant wallon
Waals-Brabant

.

.

.

.

1

Flandre occidentale
West-Vlaanderen

3

1

.

3

1

Sans résidence permanente
Zon
der vast verblijf

1

.

.

.

.

Région de Bruxelles-Capitale
Brussels Hoofdstedelijk Gewest

2

1

6

5

11

Total
Totaal

22

7

26

25

37


Tableau 4. Nombre d’hospitalisations (données cliniques minimales) associées au code CIM de la rougeole par catégorie d’âge, 2006-2010 (source : SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement).

Tabel 4. Aantal hospitalisaties (Minimale Ziekenhuis Gegevens) met ICD code mazelen volgens leeftijdsgroep. 2006-2010 (Bron: FOD Volksgezondheid, Veiligheid van de Voedselketen en Leefmilieu).


2006

2007

2008

2009

2010

< 1

2

3

0

0

1

1-4

6

3

14

4

8

5-9

3

0

4

1

4

10-14

0

0

0

3

5

15-19

1

0

0

8

6

20-29

5

1

6

2

9

30+

5

0

2

7

4

Totaal / Total

22

7

26

25

37


Tableau 5. Nombre d’hospitalisations (données cliniques minimales) par complication sévère de la rougeole, sur la base du code CIM associé, 2006-2010 (source : SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement).

Tabel 5. Aantal hospitalisaties (Minimale Ziekenhuis Gegevens) naargelang ernstige complicatie van mazelen op basis van de ICD code. 2006-2010 (Bron: FOD Volksgezondheid, Veiligheid van de Voedselketen en Leefmilieu).

Code CIM
ICD Code

Description du diagnostic
Beschrijving diagnose

2006

2007

2008

2009

2010

055.0

Rougeole compliquée d'une encéphalite
Encefalitis na mazelen

.

.

.

.

1

055.1

Rougeole compliquée d'une pneumopathie
Pneumonie na mazelen

.

1

4

.

1

055.71

Rougeole compliquée de kératoconjonctivite
Mazelen keratoconjunctivitis

1

.

2

1

3