Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-5695

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 7 décembre 2009

au ministre de la Justice

Prisons - Recours à la méthadone

établissement pénitentiaire
toxicomanie
statistique officielle
détenu

Chronologie

7/12/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 8/1/2010 )
5/1/2010 Réponse

Réintroduction de : question écrite 4-4643

Question n° 4-5695 du 7 décembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Les personnes (lourdement) dépendantes aux drogues se voient dans certains cas administrer de la méthadone ou d'autres produits de substitution. C'est aussi le cas de certains détenus.

Je souhaiterais que le ministre me fasse savoir, pour chaque établissement pénitentiaire, combien de détenus sont actuellement traités à la méthadone, quelle quantité totale de méthadone est utilisée, quel en est le coût et quelle partie de ce coût est répercutée sur l'intéressé.

Réponse reçue le 5 janvier 2010 :

Il y a en ce moment au total 249 détenus qui suivent un traitement à la méthadone. L'aperçu ci-dessous indique, par établissement pénitentiaire, le nombre de détenus qui sont traités à la méthadone.

Établissement pénitentiaire

Nombre de détenus

Andenne

9

Anvers

29

Arlon

0

Berkendael

2

Bruges

12

Termonde

3

Dinant

3

Forest

12

Gand

11

Hasselt

47

Hoogstraten

1

Huy

6

Ypres

6

Ittre

18

Jamioulx

8

Lantin

0

Louvain central

0

Louvain secondaire

4

Marneffe

1

Malines

2

Merksplas

5

Mons

13

Namur

10

Nivelles

5

Audenarde

2

Paifve

0

Ruiselede

0

Saint-Gilles

7

Saint-Hubert

2

Tournai

7

Turnhout

4

Verviers

6

Wortel

14

Totaal

249

Un détenu traité à la méthadone se voit administrer en moyenne 37,65 mg par jour.

Le coût de la méthadone s'élève à 3 euros par détenu par jour. Cela représente un montant annuel d'environ 275 000 euros.

La méthadone est fournie par le médecin de l'établissement. Ce médecin dispense aux détenus les soins que leur état nécessite. Le coût de la méthadone n'est donc pas répercuté sur le détenu.