Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-4018

de Anke Van dermeersch (Vlaams Belang) du 10 aôut 2009

au ministre de la Défense

Programme Eurofighter - Avions de combat - Participation de la Belgique

politique de sécurité et de défense commune
avion de combat
armée

Chronologie

10/8/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 10/9/2009 )
8/9/2009 Réponse

Question n° 4-4018 du 10 aôut 2009 : (Question posée en néerlandais)

Beaucoup de personnes accordent actuellement peu de confiance à l'Union européenne, mais des études montrent pourtant que les citoyens ont une grande confiance dans la défense européenne.

En Allemagne, les quatre pays européens participant au programme Eurofighter ont récemment signé une commande de 112 avions de combat de ce type. L'Eurofighter est donc plus actuel que jamais.

Notre pays risque cependant de “rater le coche”. Pourtant, un petit pays, abstraction faite de notre importance stratégique, a tout intérêt sur le plan économique à prendre part aux négociations de traités internationaux.

Je souhaiterais recevoir du ministre une réponse aux questions suivantes :

Le ministre compte-t-il encore participer à l'avenir au programme Eurofighter ? Dans l'affirmative, dans quelle mesure et de quelle manière ? Dans la négative, pourquoi pas ?

Réponse reçue le 8 septembre 2009 :

L'honorable membre est prié de trouver ci-après la réponse à ses questions.

Conformément au Plan directeur 2003 et en exécution de la Note d’Orientation politique de juin 2008, la Défense investit à ce jour, en ce qui concerne sa capacité de combat aérien, dans la modernisation des avions de combat F-16, pour les garder le plus longtemps possible « state of the art ».