SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2014-2015 Zitting 2014-2015
________________
23 avril 2015 23 april 2015
________________
Question écrite n° 6-611 Schriftelijke vraag nr. 6-611

de Bert Anciaux (sp.a)

van Bert Anciaux (sp.a)

au ministre des Finances, chargé de la Lutte contre la fraude fiscale

aan de minister van Financiën, belast met de Bestrijding van de fiscale fraude
________________
Inspecteurs des Finances travaillant pour les Régions et les Communautés - Statut - Autorité et contrôle Inspecteurs van Financiën die voor de Gewesten en de Gemeenschappen werken - Statuut - Gezag en toezicht 
________________
administration fiscale
contrôle financier
fonctionnaire
régions et communautés de Belgique
mobilité de la main-d'oeuvre
emploi des langues
bilinguisme
surveillance financière
travailleur détaché
belastingadministratie
financiële controle
ambtenaar
gewesten en gemeenschappen van België
mobiliteit van arbeidskrachten
taalgebruik
tweetaligheid
financieel toezicht
gedetacheerd werknemer
________ ________
23/4/2015 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 28/5/2015 )
24/4/2015 Antwoord
23/4/2015 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 28/5/2015 )
24/4/2015 Antwoord
________ ________
Question n° 6-611 du 23 avril 2015 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 6-611 d.d. 23 april 2015 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Au sein du corps de l'inspection des Finances – corps de fonctionnaires fédéraux relevant de la compétence du ministre fédéral des Finances –, de nombreux inspecteurs travaillent en réalité, sous forme de détachement, pour les Régions et Communautés.

Bien qu'ils travaillent comme fonctionnaires fédéraux et ont donc le statut de fonctionnaires fédéraux, ils sont également mis à la disposition des gouvernements des Régions et Communautés.

1. Quel est exactement le statut de ces inspecteurs des Finances ? À quelle autorité et à quel contrôle sont-ils soumis ?

2. Quelles directives le ministre peut-il donner à ces fonctionnaires ?

3. Le gouvernement fédéral est-il informé des rapports des inspecteurs des Finances dans le cadre de leurs travaux pour les Régions et les Communautés ?

4. Existe-il une hiérarchie entre les ministres fédéraux des Finances et leurs collègues régionaux et communautaires en matière d'autorité et de contrôle de ces inspecteurs des Finances ?

5. Combien de membres compte l'ensemble du corps des inspecteurs des Finances ?

6. Combien de ces membres ont-ils été mis à la disposition des Régions et des Communautés ? J'aimerais également savoir de quelles Régions et de quelles Communautés il s'agit.

7. Quel est le coût de ces mises à disposition pour toutes les Régions et Communautés et pour l'autorité fédérale ?

8. Ces fonctionnaires fédéraux doivent respecter la législation linguistique. Je constate toutefois que dans la Région de Bruxelles-Capitale, les rapports des inspecteurs des Finances ne sont pas rédigés dans les deux langues nationales (néerlandais et français). Comment se fait-il que ces inspecteurs des Finances ne respectent pas la législation linguistique ? Que fera le ministre pour combattre cette illégalité et y remédier ?

9. Combien d'inspecteurs des Finances appartiennent-ils au rôle linguistique néerlandophone et combien au rôle francophone ? Je souhaiterais obtenir des chiffres ventilés par Région, Communauté et pour le niveau fédéral.

10. Ces inspecteurs des Finances qui ont été mis à la disposition du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale sont-ils tous des fonctionnaires bilingues ? Exige-t-on des inspecteurs des Finances qu'ils soient entièrement bilingues ? Chaque inspecteur des Finances, que ce soit au sein de la Région bruxelloise ou de la structure fédérale, ne doit-il pas être bilingue ?

11. Tous les comptes rendus et rapports des inspecteurs des Finances actifs au sein de l'autorité fédérale sont-ils rédigés dans les deux langues nationales (N et F) ? N'est-ce pas là une exigence de la législation linguistique ?

12. Combien d'inspecteurs des Finances sont-ils officiellement germanophones ? Combien de ces inspecteurs germanophones des Finances travaillent-ils pour le Fédéral et pour la Communauté germanophone ?

 

Binnen het korps van de Inspectie van Financiën, een federaal ambtenarenkorps onder de bevoegdheid van de federale minister van Financiën, werken heel wat inspecteurs, onder een vorm van detachering, eigenlijk voor de Gewesten en Gemeenschappen.

Ook al werken ze als federaal ambtenaar en hebben ze dus het federale ambtenarenstatuut, toch werken ze eveneens voor de Gewest- en Gemeenschapsregeringen.

1. Wat is juist het statuut van deze inspecteurs van Financiën? Onder wiens gezag en toezicht vallen ze?

2. Welke richtlijnen kan de minister aan deze ambtenaren geven?

3. Wordt de federale regering in kennis gesteld van de verslagen van de inspecteurs van Financiën in het kader van hun werkzaamheden bij de Gewesten en de Gemeenschappen?

4. Bestaat er een hiërarchie tussen de bevoegde federale minister van Financiën en zijn gewestelijke en gemeenschapscollega's op het vlak van gezag en toezicht op deze inspecteurs van Financiën?

5. Hoeveel leden telt het hele korps van inspecteurs van Financiën?

6. Hoeveel leden werden hiervan ter beschikking gesteld van de Gewesten en de Gemeenschappen? Graag vernam ik ook aan welk Gewesten en aan welke Gemeenschappen.

7. Wat is de kostprijs van deze terbeschikkingstellingen voor alle Gewesten en Gemeenschappen en voor de federale overheid?

8. Deze federale ambtenaren dienen zich te houden aan de taalwetgeving. Ik stel echter vast dat in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest de verslagen van de inspecteurs van Financiën niet steeds in de twee landstalen (Nederlands en Frans) opgemaakt worden. Hoe komt het dat deze inspecteurs van Financiën zich niet houden aan de taalwetgeving? Wat zal de minister doen om deze onwettigheid tegen te gaan en recht te zetten?

9. Hoeveel inspecteurs van Financiën behoren tot de Nederlandse taalrol en hoeveel tot de Franse taalrol? Graag ook een opsplitsing per Gewest, Gemeenschap en de federale overheid.

10. Zijn de inspecteurs van Financiën die ter beschikking werden gesteld van de Brussels hoofdstedelijke regering allen tweetalige ambtenaren? Is de volledige tweetaligheid van de inspecteurs van Financiën vereist? Moet elke inspecteur van Financiën binnen Brussel of binnen de federale structuur niet tweetalig zijn?

11. Worden alle verslagen en rapporten van de inspecteurs van Financiën die actief zijn binnen de federale overheid, in de twee landstalen (N en F) opgemaakt? Is dat geen vereiste van de taalwetgeving?

12. Hoeveel inspecteurs van Financiën zijn officieel Duitstalig? Hoeveel van deze Duitstalige inspecteurs van Financiën werken op het federale niveau en binnen de Duitstalige Gemeenschap?

 
Réponse reçue le 24 avril 2015 : Antwoord ontvangen op 24 april 2015 :

J’informe l’honorable membre que sa question sera traitée au nom du gouvernement par le ministre du Budget, Monsieur Hervé Jamar.

Ik informeer het geachte lid dat zijn vraag namens de regering behandeld zal worden door de minister van Begroting, de heer Hervé Jamar.