SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2016-2017 Zitting 2016-2017
________________
12 septembre 2017 12 september 2017
________________
Question écrite n° 6-1548 Schriftelijke vraag nr. 6-1548

de Jean-Jacques De Gucht (Open Vld)

van Jean-Jacques De Gucht (Open Vld)

au ministre des Finances, chargé de la Lutte contre la fraude fiscale

aan de minister van Financiën, belast met de Bestrijding van de fiscale fraude
________________
Investissements en monnaies virtuelles - Augmentations de capital en monnaies virtuelles - Réglementation - Initial coin offerings (ICO - levée de fonds en cryptomonnaie) Beleggingen in virtuele munten - Kapitaalrondes met virtuele munten - Regelgeving - Initial coin offerings (ICO's) 
________________
monnaie électronique
commerce électronique
émission monétaire
émission de valeurs
criminalité informatique
Financial Services and Markets Authority
réglementation financière
abus de marché
monnaie virtuelle
Autorité européenne des marchés financiers
elektronisch betaalmiddel
elektronische handel
monetaire emissie
uitgifte van effecten
computercriminaliteit
Financial Services and Markets Authority
financiële voorschriften
marktmisbruik
virtuele munteenheid
Europese Autoriteit voor effecten en markten
________ ________
12/9/2017 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 12/10/2017 )
5/4/2018 Rappel
9/12/2018 Dossier gesloten
12/9/2017 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 12/10/2017 )
5/4/2018 Rappel
9/12/2018 Dossier gesloten
________ ________
Aussi posée à : question écrite 6-1547
Réintroduite comme : question écrite 6-2167
Aussi posée à : question écrite 6-1547
Réintroduite comme : question écrite 6-2167
________ ________
Question n° 6-1548 du 12 septembre 2017 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 6-1548 d.d. 12 september 2017 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Je me réfère à la question écrite relative aux monnaies virtuelles que j'ai posée antérieurement et à votre réponse détaillée (question écrite n° 6-1429). L'Inspection économique est depuis peu habilitée à intervenir en la matière, ce qui est évidemment positif. Une campagne d'information serait également lancée sur ce thème. Des initial coin offerings (ICO) ont déjà été organisées dans plusieurs pays. Il s'agit d'opérations de levée de fonds auprès du grand public par émission de tokens (jetons) numériques.

Quant au caractère transversal de la question : les différents gouvernements et maillons de la chaîne de sécurité se sont accordés sur les phénomènes qui doivent être traités en priorité au cours des quatre prochaines années. Ceux-ci sont définis dans la Note-cadre de Sécurité intégrale et dans le Plan national de sécurité pour la période 2016-2019 et ont fait l'objet d'un débat lors d'une Conférence interministérielle à laquelle les acteurs de la police et de la justice ont également participé. La cybercriminalité est une des priorités transversales. Les placements en « cryptomonnaie » en font partie. Il s'agit dès lors d'une compétence régionale transversale où les Régions interviennent surtout dans le volet préventif.

Je souhaite dès lors vous poser les questions suivantes :

1) Existe-t-il actuellement une réglementation spécifique en ce qui concerne le lancement d'ICO ? Dans l'affirmative, pouvez-vous l'expliquer ? Dans la négative, n'est-il pas indiqué de prévoir une réglementation afin de prévenir d'éventuelles fraudes et de favoriser les ICO régulières ?

2) Pouvez-vous indiquer si à l'heure actuelle, notre pays interdit formellement les ICO ? Dans la négative, est-il indiqué de les interdire comme le fait actuellement la Chine, ou vaut-il mieux les soumettre au contrôle de la FSMA (Autorité des services et marchés financiers) ?

3) Êtes-vous disposé à examiner avec la FSMA dans quelle mesure les ICO peuvent être lancées de manière régulière ? Pouvez-vous, le cas échéant, fournir des précisions quant au calendrier et au contenu ?

4) Pouvez-vous indiquer combien d'ICO ont été lancées dans notre pays à ce jour ? Je me réfère entre autres au Nanotec et à d'autres monnaies numériques ? J'aimerais obtenir le nombre d'ICO ainsi que les montants y afférents.

5) Ces ICO présentent-elles, selon vous, un potentiel économique et vous êtes-vous déjà concerté avec Febelfin et/ou d'autres acteurs économiques à ce sujet ? Pouvez-vous, le cas échéant, fournir des explications concrètes ?

6) Pouvez-vous préciser quand commencera la campagne d'information relative aux monnaies virtuelles et indiquer quel en sera le budget et le message ? Cette campagne portera-t-elle également sur les ICO ?

 

Ik verwijs naar mijn eerdere schriftelijke vraag betreffende virtuele munten en uw uitvoerig antwoord (schriftelijke vraag nr. 6-1429). De Economische Inspectie is sinds kort bevoegd om hiertegen op te treden wat uiteraard positief is. Daarnaast zou er een informatiecampagne worden opgezet rond dit thema. In diverse landen werden er reeds zogenaamde initial coin offerings (ICO's) opgezet. Het gaat om operaties waarbij geld bij het grote publiek worden opgehaald via de uitgifte van digitale tokens.

Wat betreft het transversaal karakter : de verschillende regeringen en schakels in de veiligheidsketen zijn het eens over de fenomenen die de komende vier jaar prioritair moeten worden aangepakt. Die staan gedefinieerd in de kadernota integrale veiligheid en het nationaal veiligheidsplan voor de periode 2016-2019, en werden besproken tijdens een interministeriële conferentie, waarop ook de politionele en justitiële spelers aanwezig waren. Cybercrime is één van de transversale prioriteiten. De beleggingen in zogenaamde « cryptocurrency » vallen hieronder. Het betreft aldus een transversale aangelegenheid met de gewesten waarbij de rol van de gewesten vooral ligt in het preventieve luik.

Daarom heb ik volgende vragen voor u :

1) Bestaat er momenteel specifieke regelgeving wat betreft het opzetten van een ICO's ? Zo ja, kunt u die toelichten ? Zo neen, is het niet aangewezen om regelgeving te voorzien teneinde eventuele fraude te voorkomen alsook legitieme ICO's mogelijk te maken ?

2) Kunt u aangeven of een ICO momenteel in ons land expliciet verboden is ? Zo neen, is een verbod zoals momenteel in China wordt ingesteld aangewezen of moet deze veeleer worden onderworpen aan de controle van het FSMA ?

3) Bent u bereid met het FSMA te onderzoeken hoe legitiem ICO's kunnen worden opgezet en kan u dit desgevallend toelichten naar timing en inhoud toe ?

4) Kunt u aangeven hoeveel ICO's tot op heden in ons land plaatsvonden ? Ik verwijs naar onder meer de Nanotec en andere digitale munten ? Kunt u aangeven hoeveel ICO's reeds plaatsvonden alsook om welke bedragen het gaat ?

5) Ziet u economisch potentieel in deze ICO's en heeft u hieromtrent reeds overlegd met Febelfin en / of andere economische actoren ? Kunt u dit desgevallend concreet toelichten ?

6) Kunt u toelichten wanneer de informatiecampagne betreffende virtuele munten van start zal gaan en kunt u aangeven welk budget hiervoor wordt uitgetrokken, welke de boodschap zal zijn alsook wanneer deze van start zal gaan en kunt u aangeven of deze ook over ICO's zal gaan ?