SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2016-2017 Zitting 2016-2017
________________
1 mars 2017 1 maart 2017
________________
Question écrite n° 6-1317 Schriftelijke vraag nr. 6-1317

de Martine Taelman (Open Vld)

van Martine Taelman (Open Vld)

au ministre de la Justice

aan de minister van Justitie
________________
Surveillance électronique - Détention préventive - Peine autonome - Exécution de la peine - Chiffres Elektronisch toezicht - Voorlopige hechtenis - Autonome straf - Strafuitvoering - Cijfers 
________________
peine de substitution
détention provisoire
statistique officielle
exécution de la peine
vervangende straf
voorlopige hechtenis
officiële statistiek
voltrekking van de straf
________ ________
1/3/2017 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 30/3/2017 )
28/6/2017 Rappel
6/12/2017 Rappel
23/5/2019 Einde zittingsperiode
1/3/2017 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 30/3/2017 )
28/6/2017 Rappel
6/12/2017 Rappel
23/5/2019 Einde zittingsperiode
________ ________
Question n° 6-1317 du 1 mars 2017 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 6-1317 d.d. 1 maart 2017 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Depuis le 1er mai 2016, le juge peut imposer la suveillance électronique comme peine autonome.

Cette mesure peut également être octroyée dans le cadre de l'exécution de la peine :

- lorsqu'une personne a été condamnée à une peine de prison d'une durée maximale de trois ans (ou à plusieurs peines de prison qui, cumulées, atteignent une durée maximale de trois ans), le directeur de la prison peut lui accorder un placement sous surveillance électronique ;

- lorsqu'une personne a été condamnée à une peine de prison supérieure à trois ans (ou à plusieurs peines de prison qui, cumulées, atteignent une durée supérieure à trois ans), le tribunal de l'exécution des peines peut lui accorder un placement sous surveillance électronique.

La détention sous surveillance électronique avait été instaurée pour remédier à la surpopulation dans les prisons belges. Quarante pour cent des détenus se trouvent actuellement en détention préventive.

Caractère transversal de la question : la sixième réforme de l'État a conféré de nombreuses compétences supplémentaires à la Flandre. Le transfert des compétences des maisons de justice vers les trois Communautés est devenu effectif le 1er janvier. La surveillance électronique fait partie de ce transfert. Les Communautés se concerteront sur cette compétence partagée. Cette question concerne dès lors une matière transversale des Communautés

Je souhaiterais dès lors poser les questions suivantes au ministre :

1) Le ministre peut-il indiquer, pour chacune des trois dernières années, combien de jugements infligeant un placement sous surveillance électronique ont été rendus  ? Comment ces chiffres évoluent-ils ?

2) Pour chaque Communauté, combien de personnes placées en détention préventive sont-elles actuellement sous surveillance électronique ? Quelle proportion de l'ensemble de la population carcérale ces chiffres représentent-ils ? Combien de temps s'écoule-t-il en moyenne avant que cette peine soit effectivement exécutée ? Combien de temps s'écoule-t-il en moyenne avant que cette mesure soit effectivement exécutée ?

3) Le ministre pense-t-il également que la surveillance électronique ne s'applique guère aux personnes en détention préventive ? Dans la négative, peut-il préciser sa réponse au moyen de chiffres ? Dans l'affirmative, pourquoi, et peut-il préciser sa réponse ?

4) Le ministre peut-il indiquer combien de personnes se trouvent sous surveillance électronique dans le cadre d'une peine autonome ? Peut-il commenter ces chiffres ? Combien de temps s'écoule-t-il en moyenne avant que cette peine soit effectivement exécutée ?

5) Le ministre peut-il indiquer combien de personnes se trouvent sous surveillance électronique dans le cadre de l'exécution de la peine ? Peut-il commenter ces chiffres ? Combien de temps s'écoule-t-il en moyenne avant que cette peine soit effectivement exécutée ?

 

Sinds 1 mei 2016 kan de rechter elektronisch toezicht als autonome straf opleggen.

Daarnaast kan dit ook worden toegekend in het kader van strafuitvoering :

– als iemand veroordeeld is tot een gevangenisstraf tot en met drie jaar (of tot verschillende gevangenisstraffen die samen tot en met drie jaar bedragen), kan de gevangenisdirecteur elektronisch toezicht toekennen ;

– als iemand veroordeeld werd tot een gevangenisstraf van langer dan drie jaar (of tot verschillende gevangenisstraffen die samen meer dan drie jaar bedragen), kan de strafuitvoeringsrechtbank elektronisch toezicht toekennen.

Het doel van de invoering van de elektronische hechtenis was de overbevolking in de Belgische gevangenissen tegen te gaan. Veertig procent van de gedetineerden zit vandaag namelijk in voorlopige hechtenis.

Transversaal karakter van de vraag: met de uitvoering van de zesde Staatshervorming krijgt Vlaanderen een pak nieuwe bevoegdheden. Op 1 januari is aldus de overheveling van de bevoegdheden van de justitiehuizen naar de drie gemeenschappen een feit. Het elektronisch toezicht maakt deel uit van deze overheveling. De gemeenschappen zullen met elkaar overleggen over deze gedeelde bevoegdheid. Deze vraag betreft een transversale aangelegenheid van de Gemeenschappen.

Ik had dan ook volgende vragen voor de minister :

1) Kan de minister aangeven, en dit respectievelijk voor wat betreft de laatste drie jaar, hoeveel vonnissen er werden uitgesproken waarbij elektronisch toezicht werd opgelegd? Hoe evolueren deze cijfers ?

2) Kan de minister aangeven hoeveel personen in voorlopige hechtenis momenteel onder elektronisch toezicht staan en dit per Gemeenschap en kan hij deze cijfers duiden ten opzicht van de totale gevangenispopulatie ? Hoelang duurt het gemiddeld alvorens deze straf effectief wordt uitgevoerd ? Hoelang duurt het gemiddeld alvorens deze maatregel effectief wordt uitgevoerd ?

3) Bent u het eens met de stelling dat elektronisch toezicht in voorlopige hechtenis in deze beperkte mate wordt toegekend ? Zo neen, kan u dit cijfermatig toelichten ? Zo ja, waarom is dit en kan u dit toelichten ?

4) Kan de minister aangeven hoeveel personen onder elektronisch toezicht staan tengevolge een autonome straf en kan hij deze cijfers duiden ? Hoelang duurt het gemiddeld alvorens deze straf effectief wordt uitgevoerd ?

5) Kan de minister aangeven hoeveel personen onder elektronisch toezicht staan tengevolge strafuitvoering en kan hij deze cijfers duiden ? Hoelang duurt het gemiddeld alvorens deze strafuitvoering effectief wordt uitgevoerd ?