SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2012-2013 Zitting 2012-2013
________________
5 juillet 2013 5 juli 2013
________________
Question écrite n° 5-9481 Schriftelijke vraag nr. 5-9481

de Bert Anciaux (sp.a)

van Bert Anciaux (sp.a)

à la ministre de la Justice

aan de minister van Justitie
________________
La recommandation du Médiateur fédéral relative aux congés pénitentiaires De aanbeveling van de Federale Ombudsman inzake het penitentiair verlof 
________________
régime pénitentiaire
médiateur
détenu
strafstelsel
bemiddelaar
gedetineerde
________ ________
5/7/2013 Verzending vraag
26/7/2013 Antwoord
5/7/2013 Verzending vraag
26/7/2013 Antwoord
________ ________
Requalification de : demande d'explications 5-3482 Requalification de : demande d'explications 5-3482
________ ________
Question n° 5-9481 du 5 juillet 2013 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 5-9481 d.d. 5 juli 2013 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Le rapport annuel du Médiateur fédéral offre un éventail plus que pertinent des faiblesses et des défauts de nos services publics fédéraux. Basé sur une réalité parfois tragique, ce rapport annuel rassemble non seulement des témoignages mais formule aussi des recommandations ciblées.

Une recommandation concerne très spécifiquement le SPF Justice, en particulier la Direction Gestion de la détention (DGD) de la Direction générale des établissements pénitentiaires. Le médiateur recommande, à la page 52, de prendre les mesures adéquates afin que les décisions relatives aux congés pénitentiaires soient prises dans les délais légaux et il évoque un avis similaire pour les permissions de sortie. Certains témoignages font état d'énormes problèmes à la DGD, où des détenus doivent parfois attendre des mois pour obtenir une décision et où les délais vont bien au-delà du raisonnable.

La ministre partage-t-elle la critique du médiateur, telle qu'exprimée dans son rapport annuel, qui, sur ce point précis, reproche au SPF Justice/Direction Gestion de la détention de prendre beaucoup trop de temps pour se prononcer sur une permission de sortie ou un congé pénitentiaire, voire de laisser traîner les choses de manière inacceptable ?

La ministre chargera-t-elle immédiatement et clairement les services concernés de suivre la recommandation du médiateur et de modifier radicalement leur approche à cet égard, afin de répondre, dans un délai légal et raisonnable, aux demandes de congé pénitentiaire et/ou de permission de sortie des détenus ?

Dans l'affirmative, à partir de quand le SPF Justice/DGD respectera-t-il scrupuleusement le délai légal et raisonnable pour répondre à ces demandes ? Dans la négative, pourquoi la ministre passera-t-elle outre à cette ferme recommandation du médiateur ?

 

Het jaarverslag van de Federale Ombudsman biedt een meer dan relevante staalkaart van de zwaktes en euvels in onze federale overheidsdiensten. Gebaseerd op de soms tragische realiteit, verzamelt dit jaarverslag niet alleen getuigenissen, maar formuleert ook gerichte aanbevelingen.

Een aanbeveling richt zich heel specifiek naar de FOD Justitie, meer bepaald de Dienst Detentiebeheer (DDB) van het Directoraat-generaal Penitentiaire Inrichtingen. De ombudsman adviseert op pagina 52 om adequate maatregelen te nemen zodat beslissingen over penitentiaire verloven binnen de wettelijke termijnen worden genomen en vermeldt soortgelijk advies voor de uitgaansvergunningen. Getuigenissen wijzen op drastische euvels bij de DDB, waarbij gedetineerden soms maandenlang op een beslissing moeten wachten en waarbij elke redelijkheid in de termijn wordt overschreden.

Beaamt de minister de kritiek van de ombudsman, zoals verwoord in zijn jaarverslag, die de FOD Justitie/Dienst Detentiebeheer inzake dit specifieke onderwerp verwijt om in sommige gevallen de tijd om te beslissen over een uitgaansvergunning of penitentiair verlof veel te lang en soms zelfs onaanvaardbaar lang te laten aanslepen?

Zal de minister meteen en overduidelijk opdracht geven aan de betrokken diensten om de aanbeveling van de ombudsman te volgen en hun aanpak in deze radicaal te veranderen, zodat vragen tot penitentiair verlof en/of uitgaansvergunningen van gedetineerden in alle gevallen binnen de wettelijke en redelijke termijnen worden beantwoord?

Zo ja, vanaf wanneer zal de FOD Justitie/DDB het respecteren van de wettelijke en redelijke termijn bij deze aanvragen absoluut respecteren? Zo neen, waarom gaat de minister deze krachtige aanbeveling van de ombudsman negeren?

 
Réponse reçue le 26 juillet 2013 : Antwoord ontvangen op 26 juli 2013 :

La réponse au médiateur est en cours de réalisation. Je ne pourrai informer le Parlement à ce sujet que lorsqu'elle aura été expédiée.

Het antwoord aan de ombudsman wordt momenteel klaargemaakt. Pas na het verzenden hiervan kan ik het Parlement hierover inlichten.