SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2012-2013 Zitting 2012-2013
________________
3 mai 2013 3 mei 2013
________________
Question écrite n° 5-8925 Schriftelijke vraag nr. 5-8925

de Bert Anciaux (sp.a)

van Bert Anciaux (sp.a)

au ministre des Finances, chargé de la Fonction publique

aan de minister van Financiën, belast met Ambtenarenzaken
________________
Les paris en ligne de la Loterie nationale De online weddenschappen van de Nationale Loterij 
________________
Loterie nationale
jeu de hasard
addiction au jeu
Nationale Loterij
kansspel
spelverslaving
________ ________
3/5/2013 Verzending vraag
9/7/2013 Antwoord
3/5/2013 Verzending vraag
9/7/2013 Antwoord
________ ________
Requalification de : demande d'explications 5-3329 Requalification de : demande d'explications 5-3329
________ ________
Question n° 5-8925 du 3 mai 2013 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 5-8925 d.d. 3 mei 2013 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

J'ai déjà interrogé le ministre à diverses reprises sur la manière excessive dont la Loterie nationale fait de plus en plus la promotion de ses produits. À cela, s'ajoutent à présent les paris en ligne.

S'il veut accéder à ces paris, le joueur dépendant sera confronté à un problème d'enregistrement. La Loterie nationale a jugé nécessaire de créer son propre système. Cela signifie que les joueurs dépendants doivent se faire enregistrer tant auprès de la Loterie Nationale qu'auprès du système EPIS ( Excluded Persons Information System)de la Commission des jeux de hasard. Il apparaît que les deux banques de données ne sont pas reliées ni compatibles, phénomène pour le moins curieux. Pour se protéger de la dépendance aux jeux en ligne, un joueur dépendant peut se signaler à la Commission des jeux de hasard mais il doit également entamer une démarche auprès de la Loterie nationale. Les personnes qui combattent une dépendance au jeu doivent dès lors franchir deux seuils, ce qui est tout à fait inutile et injustifié.

Le ministre confirme-t-il que la Loterie nationale a introduit, au niveau du système des paris en ligne, une banque de données séparée, où les joueurs dépendants peuvent se faire connaître afin de se faire exclure mais que cette banque de données n'est ni reliée ni compatible avec celle de la Commission des Jeux de hasard, appelée Excluded Persons Information System ? Le ministre pense-t-il comme moi que cette situation est à tout le moins curieuse ? La Loterie nationale rend ainsi particulièrement difficile pour un joueur dépendant qui tente de se débarrasser de sa dépendance, de rester à l'écart des paris en ligne. Le ministre suppose-t-il comme moi qu'il s'agit d'une stratégie délibérée de la part de la Loterie nationale ? Il est inadmissible que deux acteurs essentiels en matière de jeux de hasard ne soient pas au courant de leurs politiques respectives et des instruments dont chacun dispose.

Le ministre va-t-il immédiatement charger la Loterie Nationale de lier l'accès à ses paris en ligne au système EPIS de la Commission des jeux de hasard ? Va-t-il rappeler la Loterie nationale à l'ordre pour son manque manifeste de coopération avec le système EPIS et exhorter cette institution à adopter une attitude plus assertive concernant la prévention de la dépendance au jeu et l'approche des joueurs dépendants, et une attitude moins assertive concernant la promotion des jeux de hasard ?

 

Verschillende malen ondervroeg ik de minister over de expansieve wijze waarop de Nationale Loterij steeds meer haar producten promoot. Daarbij komen nu ook de online weddenschappen.

Bij de toegang tot die weddenschappen rijst er voor de gokverslaafde een registratieprobleem. De Nationale Loterij oordeelde het noodzakelijk om een eigen systeem in het leven te roepen. Dat betekent dat gokverslaafden zich zowel bij de Nationale Loterij als bij het EPIS-systeem van de Kansspelcommissie moeten aansluiten. Beide databanken blijken niet gelinkt of compatibel, een minstens eigenaardig te noemen fenomeen. Om zich te beschermen tegen een online gokverslaving kan een gokverslaafde zich melden bij de Kansspelcommissie, maar moet dat ook nog eens apart gebeuren bij de Nationale Loterij. Mensen die worstelen met een gokverslaving moeten dus twee drempels overwinnen, wat volstrekt onnodig en onverantwoord is.

Bevestigt de minister dat de Nationale Loterij bij het systeem van de online weddenschappen een aparte databank introduceerde waar gokverslaafden zichzelf kunnen uitsluiten, maar dat die databank niet gelinkt of compatibel is met de databank van de Kansspelcommissie, het Excluded Persons Information System? Beaamt de minister dat die situatie minstens eigenaardig moet worden genoemd? De Nationale Loterij maakt het op die manier extra moeilijk voor een afkickende gokverslaafde om weg te blijven van de online weddenschappen. Deelt de minister mijn vermoeden dat het niet anders dan een bewuste strategie van de Nationale Loterij is? Het kan toch niet dat twee kernspelers op het vlak van de kansspelen, elkaar en elkaars instrumenten en aanpak niet zouden kennen.

Zal de minister de Nationale Loterij meteen opdracht geven om de toegang tot haar online weddenschappen te linken aan het EPIS-systeem van de Kansspelcommissie? Zal de minister de Nationale Loterij op de vingers tikken omwille het manifeste gebrek aan coöperatie met het EPIS-systeem en de instelling met kracht aanmanen om zich qua preventie en qua benadering van gokverslaafden meer assertief en met betrekking tot het promoten van kansspelen minder assertief op te stellen?

 
Réponse reçue le 9 juillet 2013 : Antwoord ontvangen op 9 juli 2013 :

La Loterie Nationale ne propose pas de paris en ligne pour l’instant. La question est dès lors en principe sans objet.

Le système de contrôle auquel l’honorable membre fait référence, la consultation du service web EPIS, est valable pour les paris en ligne. Il s’agit d’un premier contrôle technique visant à exclure certaines personnes, soit de leur propre initiative soit de par leur profession. Lorsque la Loterie Nationale proposera des paris en ligne, elle appliquera les mêmes règles que celles des opérateurs privés ; elle consultera donc le service web EPIS.

La Loterie Nationale dispose également d’un système de contrôle interne développé pour ses jeux de tirage en ligne et jeux instantanés. Les joueurs ont déjà la possibilité de se faire exclure d’un ou de plusieurs jeux de tirage en ligne ou jeux instantanés de la Loterie Nationale. Ce système sera toujours applicable dans le cas où des paris en ligne seraient proposés, en guise de contrôle supplémentaire en parallèle au système EPIS qui n’a pas été spécifiquement mis au point pour les jeux de loterie.

En réalité, cela signifiera qu’un joueur repris dans l’une des deux banques de données ne pourra pas jouer. Il ne faut donc pas pour cela que le joueur soit mentionné dans les deux banques de données. En raison de ce double contrôle, la Loterie Nationale est donc plus stricte que les opérateurs privés et ce, dans l’intérêt des joueurs vulnérables. Le joueur aura plus de mal à faire retirer son nom des deux listes s’il veut rejouer.

De Nationale Loterij biedt momenteel geen online weddenschappen aan. De vraag is daarom in principe zonder voorwerp.

Het controlemechanisme waarnaar het geachte lid verwijst, de EPIS-consultatie, geldt voor online weddenschappen. Het is een eerste technisch controlemechanisme voor de uitsluiting van personen, via zelfuitsluiting of beroepsmatige uitsluiting. Wanneer de Nationale Loterij online weddenschappen zal aanbieden zullen dezelfde regels van toepassing zijn als op de private operatoren; zij zal dan ook de EPIS-webservice raadplegen.

De Nationale Loterij heeft ook een intern controlemechanisme, dat ontwikkeld werd voor haar online trekkings- en krasspelen. Spelers kunnen zich vandaag al voor één of meerdere online trekkings- of krasspelen van de Nationale Loterij laten uitsluiten. Dit mechanisme zal van toepassing blijven in geval online weddenschappen worden aangeboden, als bijkomende controle naast het EPIS-systeem, dat niet specifiek voor loterijspelen werd ontwikkeld.

In realiteit zal dit betekenen dat wanneer een speler in één van de twee databanken is uitgeschreven, hij niet zal kunnen spelen. Het is dus niet noodzakelijk dat de speler cumulatief in beide databanken is uitgeschreven. Doordat de spelers bij de Nationale Loterij dus aan twee controles onderworpen zijn, is de Nationale Loterij juist strenger dan de private operatoren en dit is in het belang van kwetsbare spelers. De speler zal meer moeite moeten doen om zich van beide lijsten te laten schrappen, als hij of zij wil herbeginnen met spelen.