SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2011-2012 Zitting 2011-2012
________________
24 aôut 2012 24 augustus 2012
________________
Question écrite n° 5-6906 Schriftelijke vraag nr. 5-6906

de Bert Anciaux (sp.a)

van Bert Anciaux (sp.a)

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

aan de vice-eersteminister en minister van Sociale Zaken en Volksgezondheid, belast met Beliris en de Federale Culturele Instellingen
________________
Associations de patients - Participation - Subvention Patiëntenverenigingen - Participatie - Subsidiëring 
________________
statistique officielle
soins de santé
droits du malade
association
officiële statistiek
gezondheidsverzorging
rechten van de zieke
vereniging
________ ________
24/8/2012 Verzending vraag
22/10/2012 Antwoord
24/8/2012 Verzending vraag
22/10/2012 Antwoord
________ ________
Question n° 5-6906 du 24 aôut 2012 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 5-6906 d.d. 24 augustus 2012 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

J'avais déjà interrogé la ministre à ce sujet dans la question écrite 5-6117.

Elle avait répondu qu'à l'heure actuelle, les associations de patients ne sont pas officiellement reconnues par la Santé publique. Elles peuvent néanmoins recevoir un subside annuel en compensation de leurs frais de fonctionnement

Elle avait ajouté qu'actuellement, en Belgique, les droits collectifs des patients n'ont pas encore été définis.

Voici mes questions à cet égard.

1. Ces cinq dernières années, quelles associations de patients ont-elles reçu un subside annuel en compensation de leurs frais de fonctionnement, et pour quel montant ?

2. Quel budget le SPF Santé publique y affecte-t-il annuellement ? Quel montant annuel les associations sollicitent-elles ? Quelle est la base légale de cette intervention dans les frais de fonctionnement ? Existe-t-il un règlement, a-t-on publié des critères ou des éléments d'appréciation, une liste de pièces justificatives à produire, etc. ?

3. Dans sa réponse antérieure, la ministre a utilisé les mots « à l'heure actuelle » et « actuellement », donnant l'impression que des changements sont prévus. La ministre a-t-elle l'ambition d'introduire en Belgique des droits collectifs des patients et où en sont ces projets ? La ministre a-t-elle l'ambition de reconnaître officiellement les associations de patients et où en sont ces projets ?

4. Se concerte-t-on avec les communautés ? Certaines associations sont-elles également subventionnées par une communauté ? Dans l'affirmative, quelle est la part respective des subventions ?

 

Eerder ondervroeg ik de minister hierover via schriftelijke vraag nr. 5-6117.

De minister antwoordde dat op dit ogenblik de patiëntenverenigingen door Volksgezondheid niet officieel worden erkend. Patiëntenverenigingen kunnen jaarlijks wel een subsidie ontvangen ter vergoeding van hun werkingskosten.

Verder stelde ze dat er in België op dit ogenblik geen collectieve patiëntenrechten neergeschreven zijn.

Hierover heb ik de volgende vragen:

1. Welke patiëntenverenigingen ontvingen de afgelopen vijf jaar een subsidie voor de vergoeding van hun werkingskosten en voor welk bedrag?

2. Hoeveel geld is hiervoor jaarlijks beschikbaar bij de FOD Volksgezondheid? Hoeveel geld wordt er jaarlijks gevraagd door de verenigingen? Hoe is de tussenkomst voor deze werkingskosten wettelijk geregeld? Bestaat hiervoor een reglement, een publieke set van criteria of beoordelingselementen, een opsomming van de bewijslast, enz.?

3. De minister gebruikte in haar vorige antwoord tweemaal de woorden 'op dit ogenblik'. Dat geeft de indruk dat er plannen bestaan om dit te wijzigen. Koestert de minister ambities om in België collectieve patiëntenrechten in te voeren en hoever staat het met deze plannen? Koestert de minister ambities om patiëntenverenigingen officieel te erkennen en hoever staat het met deze plannen?

4. Bestaat er hieromtrent overleg met de gemeenschappen? Zijn er momenteel verenigingen die ook door een gemeenschap worden betoelaagd? Zo ja, hoe verhouden deze subsidies zich tot elkaar?

 
Réponse reçue le 22 octobre 2012 : Antwoord ontvangen op 22 oktober 2012 :

1.-2- 3- 4.) Concernant l'aide publique fédérale aux associations de patients, je souhaite souligner qu'il ne s'agit pas d'un financement structurel. Il n’existe aucun projet concret en vue d’instaurer des droits collectifs des patients ou d’agréer des associations de patients. Concernant d’éventuels subsides émanant des entités fédérées, je vous invite à vous adresser aux Ministres compétents ; l’octroi de ces subsides n’est pas porté à ma connaissance. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des associations de patients ayant reçu une subvention au cours de ces cinq dernières années, imputée au budget du SPF Santé publique :

  • « Association latine pour l’Analyse des Systèmes de Santé » : 5 000 euros

  • ASBL « Ligue nationale Alzheimer » : 3 000 euros

  • « Association sportive belge des Transplantés et des Dialysés » : 1 000 euros

  • « Association socialiste de la Personne handicapée » : 250 euros

  • ASBL « Badje » : 1 000 euros

  • ASBL « Association belge pour les Enfants et Adultes atteints d’une Maladie métabolique » : 3 000 euros

  • « Fondation Roi Baudouin » : 5 000 euros

  • ASBL « Academie Levenseinde/LEIFartsen » : 5 000 euros + 5 000 euros

  • ASBL « Medisch Falen » : 5 000 euros + 5 000 euros + 5 000 euros

  • ABSL « Alliance belge pour les Maladies rares » : 20 000 euros

  • ASBL « RFC Liège Athlétisme » : 500 euros

  • « Association Droit de Mourir dans la Dignité » : 10 000 euros

  • « Leif artsen » : 10.000 euros

  • « Observatoire régional de la Santé du Nord-Pas-de-Calais » : 9 666 euros

  • ASBL « Association interrégionale de Guidance et de Santé » : 2 000 euros

  • « Centre local de Promotion de la Santé des Arrondissements de Mons-Soignies » : 1 000 euros

  • ASBL « Centre d’Éducation physique pour Coronariens » : 1 000 euros

  • « Comité exécutif des Unions professionnelles des Audiciens » : 1 000 euros (par manque de documents justificatifs, cette ASBL n’a pas reçu sa subvention)

  • ASBL « Erreurs médicales » : 5 000 euros + 5 000 euros + 7 500 euros

  • ASBL « Formation Action Militantisme » : 1 000 euros

  • ASBL « Heilig Hart » : 1 000 euros

  • « Association pour l'Humanisation de l'Hôpital en Pédiatrie » : 1 500 euros

  • ASBL « Entr’Aide des Marolles » : 3 000 euros

  • ASBL « Maatschappelijke JongerenActie » : 3 000 euros

  • « Plate-forme de Concertation pour la Santé mentale en région de Bruxelles-Capitale » : 1 500 euros

  • ASBL « La jeune Chambre internationale 3 Frontières » : 1 000 euros

  • ASBL « Association belgo-biélorusse pour les Enfants de Tchernobyl » : 1 000 euros

  • ASBL « TDA/H Belgique » : 2 000 euros

  • « Association Guy Mathot » : 10 000 euros

  • ASBL « IDAHO » : 10 000 euros

  • ASBL « F.P.S. – T.A.M. » : 1 000 euros

  • ASBL « L.E.A. » : 1 000 euros

  • « Fondation Serge et les Autres » : 1 000 euros

  • ASBL « Cliniques universitaires Saint-Luc » : 2 000 euros

  • ASBL « Service de Santé mentale de Verviers » : 2 000 euros

1.-2- 3- 4.) Wat de federale overheidssteun aan patiëntenverenigingen betreft, wens ik te benadrukken dat het niet om een structurele financiering gaat. Er bestaan geen concrete plannen om collectieve patiëntenrechten in te voeren of patiëntenverenigingen te erkennen. Wat de eventuele toelagen vanuit de deelgebieden betreft, nodig ik u uit om u tot de bevoegde ministers te richten. Het toekennen van die toelagen wordt mij niet meegedeeld. Hierna volgt een overzicht van de patiëntenverenigingen die de afgelopen 5 jaar een toelage hebben ontvangen, aangerekend op het budget van de Federale Overheidsdienst (FOD) Volksgezondheid :

  • Association latine pour l’Analyse des Systèmes de santé : 5 000 euro

  • VZW “Nationale Alzheimer Liga” : 3 000 euro

  • "Belgische Sportvereniging voor Getransplanteerden en Gedialyseerden" : 1 000 euro

  • Association socialiste de la Personne handicapée” : 250 euro

  • ASBL “Badje” : 1 000 euro

  • VZW “Belgische organisatie voor kinderen en volwassenen met een stofwisselingsziekte” : 3 000 euro

  • Koning Boudewijnstichting : 5 000 euro

  • VZW Academie Levenseinde/LEIFartsen : 5 000 euro + 5 000 euro

  • VZW Medisch Falen : 5 000 euro + 5 000 euro + 5 000 euro

  • VZW “Belgische Alliantie voor Zeldzame Ziekten” : 20 000 euro

  • ASBL “RFC Liège Athlétisme” : 500 euro

  • Association Droit de Mourir dans la Dignité : 10 000 euro

  • Leif artsen : 10 000 euro

  • Observatoire Régional de la Santé du Nord-Pas-de-Calais : 9 666 euro

  • ASBL « Association interrégionale de guidance et de santé » : 2 000 euro

  • « Centre Local de Promotion de la Santé des Arrondissements de Mons-Soignies » : 1 000 euro

  • L'ASBL« Centre d’éducation physique pour coronariens » : 1 000 euro

  • Comité Exécutif des Unions Professionnelles des Audiciens : 1 000 euro (bij gebrek aan bewijsstukken heeft deze VZW haar subsidie niet ontvangen)

  • l’ASBL « Erreurs médicales » : 5 000 euro + 5 000 euro + 7 500 euro

  • l’ASBL « Formation Action Militantisme » : 1 000 euro

  • V.Z.W. “Heilig Hart” : 1 000 euro

  • l’Association pour l'Humanisation de l'Hôpital en Pédiatrie : 1 500 euro

  • l’ASBL « Entr’Aide des Marolles » : 3 000 euro

  • VZW « Maatschappelijke JongerenActie » : 3 000 euro

  • Plate-forme de Concertation pour la Santé mentale en région de Bruxelles-Capitale : 1 500 euro

  • l’ASBL « La Jeune Chambre Internationale 3 frontières » : 1 000 euro

  • l’ASBL « Association Belgo-Biélorusse pour les Enfants de Tchernobyl » : 1 000 euro

  • l’ASBL « TDA/H Belgique » : 2 000 euro

  • association « Guy Mathot » : 10 000 euro

  • ASBL « IDAHO » : 10 000 euro

  • l’ASBL « F.P.S. – T.A.M. » : 1 000 euro

  • l’ASBL « L.E.A. » : 1000 euro

  • Fondation « Serge et les autres » : 1 000 euro

  • l’ASBL « Cliniques universitaires Saint-Luc » : 2 000 euro

  • l’ASBL « Service de Santé Mentale de Verviers » : 2 000 euro