SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2009-2010 Zitting 2009-2010
________________
18 février 2010 18 februari 2010
________________
Question écrite n° 4-7013 Schriftelijke vraag nr. 4-7013

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

van Yves Buysse (Vlaams Belang)

à la ministre de l'Intérieur

aan de minister van Binnenlandse Zaken
________________
Gestionnaires des indicateurs - Juges d'instruction - Problèmes de communication - Mesures et concertation Informantenbeheerders - Onderzoeksrechters - Communicatieproblemen - Maatregelen en overleg 
________________
juge
police judiciaire
enquête judiciaire
lutte contre le crime
rechter
gerechtelijke politie
gerechtelijk onderzoek
misdaadbestrijding
________ ________
18/2/2010 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 25/3/2010 )
24/3/2010 Antwoord
18/2/2010 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 25/3/2010 )
24/3/2010 Antwoord
________ ________
Aussi posée à : question écrite 4-7012 Aussi posée à : question écrite 4-7012
________ ________
Question n° 4-7013 du 18 février 2010 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 4-7013 d.d. 18 februari 2010 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Selon le Comité P, la plupart des magistrats trouvent que les gestionnaires national et local des indicateurs accomplissent leur mission et leur fonction d'exemple de bonne à très bonne façon. Ils sont également satisfaits des relations qu'ils entretiennent avec eux. Les juges d'instruction trouvent par contre que leurs relations sont laborieuses. Ils ont même évoqué, auprès du Comité P, de sérieux problèmes de communication.

1. Quelles mesures le ministre a-t-il déjà prises pour résoudre les problèmes de communication entre, d'une part, les gestionnaires national et local des indicateurs et, d'autre part, les juges d'instruction.

2. Une concertation a-t-elle déjà été menée à ce sujet entre la ministre de l'Intérieur et le ministre de la Justice ? Dans l'affirmative, quels sont les autres acteurs qui ont éventuellement été associés à cette concertation ?

 

Volgens het Comité P vinden de meeste magistraten dat de nationale en lokale informantenbeheerders hun taak en voorbeeldfunctie op goede tot zeer goede wijze invullen. Ook over de relaties die zij met hen onderhouden, zijn ze tevreden. De onderzoeksrechters vinden daarentegen dat hun relatie stroef verloopt. Ze maakten bij het Comité P zelfs melding van ernstige communicatieproblemen.

1. Welke maatregelen heeft de geachte minister reeds genomen om de communicatieproblemen op te lossen tussen de nationale en lokale informantenbeheerders enerzijds en de onderzoeksrechters anderzijds.

2. Was er in dit verband reeds overleg tussen de minister van Binnenlandse Zaken en de minister van Justitie? Zo ja, welke andere actoren waren daarbij eventueel nog betrokken?

 
Réponse reçue le 24 mars 2010 : Antwoord ontvangen op 24 maart 2010 :

L’honorable membre trouvera ci-après la réponse à sa question.

Cette question parlementaire ne relève pas de notre compétence mais bien de celle du Service public fédéral (SPF) Justice.

Het geachte lid vindt hieronder het antwoord op zijn vraag.

Deze parlementaire vraag valt niet onder onze bevoegdheid, maar onder de bevoegdheid van de Federale Overheidsdienst (FOD) Justitie.