SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2009-2010 Zitting 2009-2010
________________
7 décembre 2009 7 december 2009
________________
Question écrite n° 4-6138 Schriftelijke vraag nr. 4-6138

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

van Yves Buysse (Vlaams Belang)

au secrétaire d'État au Budget, à la Politique de migration et d'asile, à la Politique des familles et aux Institutions culturelles fédérales

aan de staatssecretaris voor Begroting, Migratie- en asielbeleid, Gezinsbeleid en Federale Culturele Instellingen
________________
Politique d'asile et de migration - Missions de rapatriement - Police locale et régionale - Rôle Asiel- en migratiebeleid - Repatriëringsopdrachten - Lokale en regionale politie - Rol 
________________
politique migratoire
politique migratoire de l'UE
police
police locale
ressortissant étranger
migration illégale
asile politique
migration de retour
éloignement
demandeur d'asile
migratiebeleid
migratiebeleid van de EU
politie
gemeentepolitie
buitenlandse staatsburger
illegale migratie
politiek asiel
remigratie
verwijdering
asielzoeker
________ ________
7/12/2009 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 8/1/2010 )
6/5/2010 Einde zittingsperiode
7/12/2009 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 8/1/2010 )
6/5/2010 Einde zittingsperiode
________ ________
Réintroduction de : question écrite 4-3791 Réintroduction de : question écrite 4-3791
________ ________
Question n° 4-6138 du 7 décembre 2009 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 4-6138 d.d. 7 december 2009 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Le rapatriement dans leur pays d'origine de personnes séjournant illégalement dans notre pays est effectué par la police aéroportuaire de Bruxelles-National. Le contrôle du rapatriement, plus particulièrement son déroulement, relève de l'Inspection générale de la police fédérale et de la police locale (AIG).

Il existerait des projets dans le cadre de la politique européenne d'asile et de migration pour que le contrôle de ces rapatriements se déroule d'une manière « plus objective ». Autrement dit, il y aurait au niveau européen des doutes quant à l'indépendance des services nationaux tels, en l'espèce, l'AIG, à l'égard des services de police qui s'occupent effectivement de l'éloignement des illégaux.

1. Le ministre peut-il confirmer qu'il existe des plans visant à enlever à l'AIG sa fonction de contrôle?

2. Dans l'affirmative, à quel stade en sont-ces plans ? À quelle date doivent-ils, le cas échéant, se concrétiser ?

3. Quels sont les services ou organisations qui interviendraient en lieu et place de l'AIG ?

 

Het repatriëren van illegaal in ons land verblijvende personen naar hun land van herkomst gebeurt door de luchtvaartpolitie Brussel-Nationaal. De controle op het repatriëren, meer bepaald het verloop ervan, gebeurt door de Algemene Inspectie van de federale en de lokale politie (AIG).

In het kader van het Europese asiel- en migratiebeleid zouden er plannen bestaan om de controle op die repatriëringen " meer objectief " te laten verlopen. Anders gezegd, er zouden op Europees niveau twijfels bestaan over de onafhankelijkheid van nationale diensten, zoals in casu het AIG ten opzichte van de politiediensten die daadwerkelijk instaan voor de verwijdering van illegalen.

1. Kan de geachte minister bevestigen dat er plannen bestaan om de AIG van haar controletaak te ontheffen?

2. Zo ja, in welk stadium bevinden zich deze plannen? Tegen welke datum moeten ze desgevallend definitief vorm krijgen?

3. Welke diensten of organisaties zouden in de plaats treden van de AIG?