SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2008-2009 Zitting 2008-2009
________________
16 octobre 2008 16 oktober 2008
________________
Question écrite n° 4-1796 Schriftelijke vraag nr. 4-1796

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

van Yves Buysse (Vlaams Belang)

à la vice-première ministre et ministre de l'Emploi et de l'Egalité des chances

aan de vice-eersteminister en minister van Werk en Gelijke Kansen
________________
Interdiction de fumer - Lieux de travail - Infractions - Sanctions Rookverbod - Werkvloer - Overtredingen - Sancties 
________________
tabac
tabagisme
condition de travail
santé au travail
inspection du travail
infraction
lieu de travail
tabak
nicotineverslaving
arbeidsvoorwaarden
gezondheid op het werk
arbeidsinspectie
overtreding
werkplek
________ ________
16/10/2008 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 20/11/2008 )
5/1/2009 Dossier gesloten
16/10/2008 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 20/11/2008 )
5/1/2009 Dossier gesloten
________ ________
Réintroduite comme : question écrite 4-2474 Réintroduite comme : question écrite 4-2474
________ ________
Question n° 4-1796 du 16 octobre 2008 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 4-1796 d.d. 16 oktober 2008 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Depuis le 1er janvier 2006, tout travailleur a le droit de disposer d'espaces de travail et d'équipements sociaux non enfumés. L'employeur est censé interdire de fumer dans les espaces de travail et les équipements sociaux.

La ministre peut-elle m'indiquer combien d'infractions ont déjà été constatées à cette réglementation contenue dans l'arrêté royal du 19 janvier 2005 relatif à la protection des travailleurs contre la fumée de tabac ?

Les constatations ont-elles été faites dans le cadre des missions normales de l'inspection du travail ou bien sur la base de plaintes émanant de non-fumeurs?

La ministre peut-elle m'indiquer combien de sanctions ont été prises à l'encontre d'employeurs qui n'avaient pas satisfait à l'obligation de prendre les mesures nécessaires pour interdire de fumer dans les lieux de travail et combien à l'encontre de travailleurs qui ont effectivement enfreint l'interdiction ? Des infractions aux mesures d'interdiction ont-elles déjà été constatées de la part de tiers (visiteurs, fournisseurs,...) ?

 

Sinds 1 januari 2006 heeft elke werknemer het recht te beschikken over werkruimten en sociale voorzieningen die vrij zijn van tabaksrook. De werkgever wordt geacht het roken in de werkruimten en de sociale voorzieningen te verbieden.

Kan de geachte minister mij melden hoeveel overtredingen er tegen deze regeling, die vervat zit in het koninklijk besluit van 19 januari 2005 betreffende de bescherming van de werknemers tegen tabaksrook, reeds zijn vastgesteld ?

Werden de vaststellingen gedaan in het kader van de normale opdrachten van de arbeidsinspectie, dan wel op basis van klachten van niet-rokers ?

Kan de zij me meedelen hoeveel sancties er werden getroffen jegens werkgevers die niet in orde waren met de verplichting om de nodige maatregelen te treffen om het roken in de werkruimten te verbieden en hoeveel jegens werknemers omwille van het effectief overtreden van het rookverbod ? Werden ook derden (bezoekers, leveranciers, …) betrapt op het overtreden van de verbodsbepalingen ?