SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2020-2021
________
1 mars 2021
________
SÉNAT Question écrite n° 7-1066

de Guy D'haeseleer (Vlaams Belang)

à la vice-première ministre et ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques, des Télécommunications et de la Poste
________
Bpost - Radicalisation - Nombre de cas - Mesures
________
radicalisation
service postal
________
1/3/2021 Envoi question
26/3/2021 Réponse
________
________
SÉNAT Question écrite n° 7-1066 du 1 mars 2021 : (Question posée en néerlandais)

La lutte contre la radicalisation est une matière transversale.

À la suite de questions précédentes concernant la radicalisation chez Bpost (question écrite n° 7-130 du 12 novembre 2019), je souhaiterais obtenir les informations suivantes :

1) Disposez-vous maintenant de données actualisées pour l'année 2020 concernant les salariés de Bpost ayant fait l'objet d'un signalement de radicalisation ?

2) Quelle fonction les personnes dont la radicalisation a été établie exerçaient-elles ?

3) Auprès de quelles instances Bpost a-t-elle rapporté ces cas et quelles ont été les conclusions de celles-ci ?

4) Combien des personnes dont la radicalisation a été établie ont-elles été effectivement licenciées (sur une base annuelle) ? Quelles autres mesures éventuelles a-t-on prises à leur encontre ?

Réponse reçue le 26 mars 2021 :

1) bpost m’informe qu'il n’y a eu aucun signalement de préoccupation quant à une radicalisation en 2020.

2) à 4) Sans objet.