SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session extraordinaire de 2010
________
30 aôut 2010
________
SÉNAT Question écrite n° 5-44

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale
________
Ostéoporose - Traitement - Forsteo - Remboursement pour les hommes
________
maladie chronique
thérapeutique
médicament
assurance maladie
ticket modérateur
________
30/8/2010 Envoi question
16/12/2010 Réponse
________
________
SÉNAT Question écrite n° 5-44 du 30 aôut 2010 : (Question posée en néerlandais)

Les patients souffrant d'ostéoporose sont parfois soignés avec le médicament Forsteo (tériparatide). Il est comparable à l'hormone parathyroïdienne naturelle humaine.

Le coût d'un traitement au Forsteo est très élevé. Un stylo Forsteo (valable pour un traitement d'un mois) coûte environ 400 euros. Sachant que l'on doit suivre ce traitement durant de nombreux mois, cela revient très cher.

Cependant, il est étonnant que, selon mes informations, les modalités de remboursement de ce médicament soient différentes en fonction du sexe. Pour les femmes, le Forsteo serait remboursable et pour les hommes, non.

Je souhaiterais obtenir une réponse aux questions suivantes:

L'information en question est-elle exacte ?

Quelles sont précisément les différences au niveau du remboursement ?

Sur quoi ces différences sont-elles basées ?

Je voudrais enfin savoir si la ministre fera le nécessaire pour supprimer la discrimination faite sur la base du genre en ce qui concerne le remboursement du Forsteo.

Réponse reçue le 16 décembre 2010 :

En réponse à votre question concernant le remboursement de la spécialité pharmaceutique Forsteo® dans le cadre du traitement de l’ostéoporose chez l’homme, je vous informe qu’actuellement, cette spécialité n’est remboursée que pour le traitement de l’ostéoporose sévère chez une femme ménopausée.

Vu que l’on se base sur les critères de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour établir le diagnostic de l’ostéoporose en fonction de la densité osseuse, la prévalence de l’ostéoporose chez l’homme est globalement deux à trois fois moindre que celle observée chez la femme. Une telle différence s’explique par le fait que le pic de masse osseuse est supérieur chez l’homme et lui confère donc une masse osseuse plus importante à un âge plus avancé. L’indice de masse corporelle et la géométrie osseuse sont également différents chez l’homme et la femme. Par ailleurs, il n’y a pas, à l’âge de cinquante ans, d’équivalent de la ménopause chez l’homme et dès lors, la perte de masse osseuse rapide liée à l’augmentation du remodelage osseux de la ménopause ne s’observe pas (ou plus tard) chez le sujet de sexe masculin.

La firme pharmaceutique a examiné l’effet de la spécialité Forsteo® chez la femme postménopausée et a pu démontrer une réduction significative de l’incidence des fractures vertébrales ; l’effet de la spécialité Forsteo® sur l’ostéoporose chez l’homme n’a initialement pas été examiné.

Dans sa demande d’enregistrement et de remboursement initiale, la firme a uniquement demandé l’enregistrement et le remboursement de l’indication dans le traitement de l’ostéoporose avérée chez la femme postménopausée.

La firme a ensuite effectué des études qui ont démontré l’effet clinique du traitement de l’ostéoporose avec la spécialité Forsteo® chez l’homme et a enregistré cette indication.

Une procédure de remboursement est actuellement en cours à la Commission de remboursement des médicaments pour le traitement de l’ostéoporose avérée chez l’homme avec la spécialité Forsteo®.