SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2013-2014
________
13 février 2014
________
SÉNAT Question écrite n° 5-11122

de Bert Anciaux (sp.a)

au ministre des Entreprises publiques et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes
________
Carte Mobib - Société des transports intercommunaux de Bruxelles - Société nationale des chemins de fer belges - De Lijn - Combinaison
________
Société nationale des chemins de fer belges
transport public
titre de transport
________
13/2/2014 Envoi question
21/3/2014 Réponse
________
________
SÉNAT Question écrite n° 5-11122 du 13 février 2014 : (Question posée en néerlandais)

La Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) introduit systématiquement la carte Mobib. Ce support permet une combinaison avec la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) mais pas avec De Lijn. Jusqu'à présent, un abonné qui, avant l'instauration de la carte Mobib, pouvait sur une seule carte combiner à sa guise un abonnement SNCB avec un abonnement STIB, De Lijn et TEC, doit maintenant détenir plusieurs cartes dont chacune a un prix (5 euros).

Mes questions sont les suivantes.

1) Comment se fait-il que la carte Mobib de la SNCB permette de combiner un abonnement SNCB et un abonnement STIB ?

2) Comment se fait-il que la carte Mobib de la SNCB ne permette pas de combiner un abonnement SNCB et un abonnement De Lijn sur le même support ? Quelles sont ou étaient les difficultés ? Quelle est la raison précise de l'impossibilité de combiner ces deux types d'abonnement sur un support commun ?

3) Dans quel délai la carte Mobib de la SNCB permettra-t-elle également de combiner un abonnement SNCB avec un abonnement De Lijn ?

Réponse reçue le 21 mars 2014 :

En réponse aux questions de l'honorable membre, la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) me communique les éléments suivants:

1. La SNCB et la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) disposent sur le terrain d’une solution MOBIB complète et totalement fonctionnelle, à savoir : une carte compatible, des points de vente (guichets et automates) capables d’émettre des cartes et des contrats de transport (dont les abonnements), ainsi qu’un service après-vente des cartes MOBIB et des contrats vendus. Le contrôle à bord des véhicules SNCB et STIB (et la validation dans le cas de la STIB) des contrats de transport est également totalement opérationnel auprès des deux sociétés.

2. Une telle combinaison avec De Lijn n’est actuellement pas possible vu que les conditions susmentionnées ne sont pas remplies chez De Lijn. En effet, en l’état actuel des choses, De Lijn ne peut pas assurer un service après-vente rapide et suffisamment accessible à la clientèle de ses propres cartes, les empêchant de ce fait d’être utilisées comme support aux abonnements combinés SNCB/De Lijn.

L’utilisation des cartes MOBIB SNCB pour héberger électroniquement les abonnements SNCB/De Lijn est à l’étude. Toutefois, elle nécessite que De Lijn équipe totalement sa flotte de valideurs capables de lire ces abonnements. Entretemps, la SNCB continue à émettre des contremarques papier contrôlables visuellement par De Lijn, garantissant ainsi l’interopérabilité.

3. C’est l’état d’avancement du projet carte à puce De Lijn qui est le facteur déterminant pour répondre à cette question. Une fois les conditions remplies chez De Lijn, la SNCB pourra examiner quand implémenter cette nouvelle fonctionnalité dans tous ses canaux de vente (guichets, automates et internet) et sur les cartes MOBIB de tous les opérateurs en fonction de ses plannings internes.