SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2013-2014
________
12 novembre 2013
________
SÉNAT Question écrite n° 5-10344

de Bert Anciaux (sp.a)

au ministre des Entreprises publiques et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes
________
le Fyra
________
Société nationale des chemins de fer belges
transport à grande vitesse
Pays-Bas
véhicule sur rails
transport de voyageurs
________
12/11/2013 Envoi question
20/11/2013 Réponse
________
Requalification de : demande d'explications 5-3949
________
SÉNAT Question écrite n° 5-10344 du 12 novembre 2013 : (Question posée en néerlandais)

Le dossier semble aujourd'hui ancien mais, au début de cette année civile, les communiqués sur le Fyra pleuvaient dans nos médias. Cette fâcheuse saga s'est soldée par une débâcle totale : un train abandonné, le rétablissement bancal de la liaison Bruxelles-Anvers-Pays-Bas, la menace de perdre de gros investissements et surtout un profond déshonneur - un de plus - pour la SNCB.

Pour autant que l'on puisse reconstituer les tenants et aboutissants de ce dossier, son issue manque encore totalement de clarté. Non seulement, le constructeur italien du Fyra, AnsaldoBreda, nie avec force la mauvaise qualité de son train mais il en a en outre présenté depuis lors une nouvelle version. Pendant ce temps, les voyageurs ne peuvent que se remémorer avec nostalgie le bon vieux « Amsterdammer » qui assurait jadis toutes les heures la liaison Bruxelles-Amsterdam, avec des arrêts à Malines et Anvers et à l'aéroport de Schiphol,... sans surcoût ni réservation obligatoire pour le voyageur.

Il fut un temps...

Le ministre peut-il dresser un état des lieux clair et précis du dossier du Fyra en s'intéressant entre autres à l'évaluation technique finale, aux conclusions de la SNCB et des NS, aux prévisions relatives à la récupération des avances et des paiements déjà effectués, à l'avenir des rames Fyra dont la SNCB est propriétaire ?

Le ministre peut-il dresser un état des lieux limpide et actuel de la liaison Bruxelles-Amsterdan proposée par la SNCB et les NS : quelles lignes, quelles fréquences, quels arrêts et surtout de quelle manière et quand cette offre atteindra à nouveau l'ancien standard de l'« Amsterdammer » ?

Le ministre peut-il déjà faire la clarté sur la manière dont la situation devrait évoluer à plus long terme ? Qu'envisage la SNCB pour remplacer le Fyra ou bien le Fyra sera-t-il à nouveau utilisé ? A-t-on opéré d'autres choix ? Si oui, lesquels, quand et comment ? Le ministre reconnaît-il qu'il est vraiment urgent d'assurer une communication publique claire à ce sujet ?

Réponse reçue le 20 novembre 2013 :

En réponse aux questions de l'honorable membre, je me réfère à ma réponse à sa question écrite n° 5-10333 portant également sur FYRA.