SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2009-2010
________
15 janvier 2010
________
SÉNAT Question écrite n° 4-6519

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

à la ministre de l'Intérieur
________
Police fédérale - Procédure pour la gestion des actifs - Adaptation aux nouvelles structures - Mesures
________
Cour des comptes (Belgique)
police
gestion du matériel
répertoire
________
15/1/2010 Envoi question
17/2/2010 Réponse
________
________
SÉNAT Question écrite n° 4-6519 du 15 janvier 2010 : (Question posée en néerlandais)

La Cour des comptes a vérifié si tous les services publics disposaient de règles concrètes, formelles en vue de la conservation et de la protection tant de leurs actifs que des fichiers de données y relatifs. Aucun département ne disposait de règles de procédure actualisées valables pour tous les services et tous les actifs.

À la police fédérale, les procédures en question dataient encore d'avant la réforme des polices. Même après plus de dix ans, ces règles ne sont toujours pas adaptées aux nouvelles structures.

1. Dans la pratique, les règles de procédure sont-elles toujours d'application sans modification ?

2. La police fédérale dispose-t-elle d'inventaires adéquats de tous les actifs et des fichiers de données y relatifs ?

3. La ministre a-t-elle déjà pris des mesures pour adapter les procédures aux nouvelles structures ?

Réponse reçue le 17 février 2010 :

L'honorable membre trouvera ci-après la réponse à ses questions :

Les règles de gestion des actifs ont effectivement été élaborées avant la réforme des polices. Cependant, elles trouvent encore à s’appliquer puisqu’elles sont indépendantes du mode de structure des services.

La police fédérale dispose d’un système automatisé centralisé d’inventaire de l’ensemble de ses actifs. Ce système a été et est encore régulièrement amélioré par des applications complémentaires qui rendent plus performantes la gestion de certains actifs.

Cependant, en raison, d’une part, de la mise en œuvre du projet Fedcom découlant de la nouvelle législation sur la comptabilité de l’État et, d’autre part, du projet global de refonte des systèmes informatiques de gestion non opérationnelle de la police fédérale, les directives de gestion des actifs devront être adaptées.