SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2008-2009
________
14 juillet 2009
________
SÉNAT Question écrite n° 4-3834

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

au ministre de l'Intérieur
________
Police fédérale - Engagement de personnes handicapées visuelles - Évaluation
________
police
handicapé physique
intégration des handicapés
organisme de recherche
police judiciaire
protection des communications
évaluation de projet
rapport
________
14/7/2009 Envoi question
25/11/2009 Dossier clôturé
________
Réintroduite comme : question écrite 4-5969
________
SÉNAT Question écrite n° 4-3834 du 14 juillet 2009 : (Question posée en néerlandais)

Le 1er juillet 2008, le ministre de l'Intérieur de l'époque m'a fourni des informations relatives au projet pilote mis en oeuvre par la police fédérale visant à employer six aveugles et malvoyants durant six mois pour effectuer des écoutes téléphoniques (cf. Question écrite n° 4-590).

Sur la base de l'analyse des besoins des diverses directions judiciaires déconcentrées, six handicapés visuels ont été engagés pour les chambres d'écoutes au sein de trois de ces directions. Ils sont entrés en service début juillet 2007 ; deux à Anvers, deux à Bruxelles – un francophone et un néerlandophone – ainsi que deux à Liège.

L'évaluation de la période d'essai s'est faite en trois phases. Le but de la première phase était de savoir si la mise en place s'était effectuée correctement et s'il ne subsistait pas de problèmes administratifs, logistiques ou opérationnels à régler.

Il ressort en particulier de cette première étape que la mise en place et l'intégration des nouveaux collègues se sont admirablement bien passées. Divers petits problèmes ont été mis en évidence mais ont été résolus depuis.

La deuxième phase d'évaluation avait pour but d'évaluer le travail réalisé par les personnes engagées. Cette évaluation a permis de mettre en évidence le réel apport des collaborateurs handicapés visuels pour les chambres d'écoutes téléphoniques. Ceux-ci donnent d'ailleurs entière satisfaction à leurs chefs et sont très motivés.

La troisième phase d'évaluation consiste dans la rédaction d'un rapport final d'évaluation reprenant les résultats des deux premières étapes de l'évaluation.

1. La ministre peut-elle à présent me communiquer les grandes lignes du rapport final ?

2. A-t-on déjà procédé à une analyse des futurs besoins en chambres d'écoute de la police fédérale ?

3. Combien d'aveugles et de malvoyants sont-ils actifs au sein de la police fédérale ? Combien de recrutements sont-ils prévus ?