SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2008-2009
________
9 juillet 2009
________
SÉNAT Question écrite n° 4-3793

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique
________
Rotavirus - Vaccin - Chiffres - Communication
________
maladie du système digestif
petite enfance
prévention des maladies
vaccination
soins de santé
assurance maladie
ticket modérateur
vaccin
maladie infectieuse
pédiatrie
________
9/7/2009 Envoi question
12/11/2009 Réponse
________
________
SÉNAT Question écrite n° 4-3793 du 9 juillet 2009 : (Question posée en néerlandais)

Le rotavirus est la principale cause de gastroentérite grave chez les jeunes enfants. Il existe un vaccin contre ce virus, qui depuis fin 2008 est remboursé en grande partie par l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI). Ce vaccin doit être administré avant l'âge de six mois.

La ministre peut-elle me communiquer le nombre de vaccins contre le rotavirus ayant déjà été remboursés par l'INAMI ? Quel est le pourcentage d'enfants de six mois auxquels un tel vaccin a été administré ?

Une sensibilisation ou des mesures complémentaires sont-elles jugées nécessaires par la ministre pour permettre une meilleure diffusion du vaccin ?

Réponse reçue le 12 novembre 2009 :

En réponse à votre question, je peux vous communiquer ce qui suit:

Le tableau 1 présente, par année, le nombre de vaccins contre le rotavirus pour la période 2006(1) à 2008(2), tel qu’on le retrouve dans Pharmanet (spécialités délivrées en officine publique et remboursées par l’Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI).

Tableau 1 : nombre de vaccins contre le rotavirus de 2006(1) à 2008(2)

Année

Nombre de vaccins

2006

7 336

2007

96 555

2008

103 711

Total

207 602

Il n’est pas possible de donner le nombre d’enfants de zéro jusqu’à sic mois étant donné que les données Parmanet contiennent seulement l’âge par année.

Il est toujours souhaitable que les médecins et les parents de jeunes enfants soient encouragés à laisser administrer le vaccin contre le rotavirus. Je pense que “Kind en gezin” et “l’Office de la naissance et de l’enfance” ont un rôle très important à ce niveau étant donné que ces instances sont le plus souvent en contact avec de jeunes enfants. Je ne manquerai pas de m’adresser à ce sujet à mes collègues de la Communauté Flamande et Française.

(1) Le vaccin contre le rotavirus est remboursé depuis le 1er septembre 2006.

(2) A partir du 1er janvier 2008, l'intégration des « petits risques » pour les indépendants dans l’assurance obligatoire soins de santé provoque une augmentation de l’usage dans les données Pharmanet en comparaison avec les années précédentes.