SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2007-2008
________
27 juin 2008
________
SÉNAT Question écrite n° 4-1182

de Anke Van dermeersch (Vlaams Belang)

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques
________
SNCB - Liaison ferroviaire Anvers-Puurs
________
Société nationale des chemins de fer belges
transport ferroviaire
recrutement
personnel
capacité de transport
________
27/6/2008 Envoi question
4/9/2008 Réponse
________
________
SÉNAT Question écrite n° 4-1182 du 27 juin 2008 : (Question posée en néerlandais)

Le 9 décembre 2007, est entré en vigueur le nouvel horaire de la SNCB. Initialement, la direction B-voyageurs de la SNCB avait également décidé d’augmenter la fréquence des trains sur la ligne entre Puurs et Anvers. À la place d’une liaison toute les heures, il aurait été prévu un train toutes les demi-heures. Finalement, cela ne s’est pas réalisé et cela a été reporté pour un temps indéterminé parce qu’il y aurait un manque de conducteurs de train à la SNCB.

1. Quand réalisera-t-on l’augmentation de la fréquence des trains sur la ligne Puurs-Anvers ?

2. Qu’a-t-on entrepris jusqu’à présent pour remédier au manque de conducteurs de train ?

Réponse reçue le 4 septembre 2008 :

1. Le nombre de voyageurs et le potentiel ne justifient pas actuellement une intensification rapide de l'offre. À ce jour, une relation cadencée par heure est d'application sur la liaison Puurs-Anvers, laquelle est complétée par deux trains aux heures de pointe (deux le matin vers Anvers et deux le soir depuis Anvers), ce qui permet la réalisation en pointe d'une desserte toutes les demi-heures.

Aux heures de pointe, le train L en direction de Puurs a une occupation de 23 % le matin et 50 % le soir. En direction d'Anvers, c'est 65 % le matin et 18 % le soir. À chaque fois, la pointe est répartie sur deux trains.

Le train L circule toute la journée dans une composition constituée d'une rame AM75 (quadruple) offrant trois cent cinquante-huit places assises aux voyageurs. À bord des trains les plus fréquentés, il y a ainsi approximativement deux cent trente voyageurs. Aux heures creuses, les trains ont une occupation d'environ quarante voyageurs (12 %).

Le soir, en direction de Puurs, les trains P ont une occupation de 28 % vers Saint-Nicolas et 19 % vers Puurs, et le matin, en direction d'Anvers, une occupation de 16 % depuis Puurs et 50 % depuis Saint-Nicolas.

Les comptages voyageurs révèlent que le potentiel de croissance dans l'offre actuelle, y compris aux heures de pointe proposant une desserte toutes les demi-heures, peut encore largement se développer avant de nécessiter un élargissement de l'offre.

2. Le Groupe SNCB mène une politique de recrutement en fonction de l'évolution à atteindre au niveau des besoins en personnel, basée d'une part sur les plans d'entreprise du Groupe SNCB et, d'autre part, sur les prévisions en matière de départs naturels des conducteurs de train.

La SNCB-Holding se profile comme employeur, notamment via diverses campagnes de recrutement, des contacts avec les écoles, sa participation à des bourses d'emploi, des sites Internet spécialisés dans la sélection et le recrutement, une collaboration accrue avec le VDAB, le FOREM et ACTIRIS.

Pour les conducteurs de train, le recrutement est permanent. Il y a lieu toutefois de tenir compte d'un délai d'environ quinze mois entre l'engagement à la formation de base de conducteur de train d'une part et l'utilisation opérationnelle des nouveaux conducteurs de train d'autre part.