Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 6-181

de Bert Anciaux (sp.a) du 23 octobre 2014

au vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Maroc - Consulat de Belgique à Tanger - Fermeture

Maroc
consulat

Chronologie

23/10/2014 Envoi question (Fin du délai de réponse: 27/11/2014 )
21/1/2015 Réponse

Question n° 6-181 du 23 octobre 2014 : (Question posée en néerlandais)

Différentes organisations de personnes d'origine marocaine m'ont fait savoir que la Belgique avait décidé récemment de fermer son consulat à Tanger.

Tout le monde sait que de nombreux Belges issus de l'immigration marocaine proviennent entre autres de la région de Tanger et de Nador. Chaque année, des dizaines de milliers de compatriotes se rendent dans ces villes et dans d'autres régions du Maroc pour y passer leurs vacances, rendre visite à leur famille ou simplement faire du tourisme. Pour ces voyageurs, la présence d'un consul ou d'un consul honoraire peut représenter une aide importante, voire nécessaire, entre autres lorsque surviennent des accidents ou des problèmes divers. Dans ce contexte, il paraît étrange et surprenant de fermer précisément le consulat à Tanger – une des principales destinations de voyage. Même si notre pays conserve des consulats (honoraires) à Marrakech et à Agadir, le bien-fondé d'une telle structure, par exemple à Tanger, semble évident.

D'où les questions suivantes.

1) Le ministre compte-t-il revoir sa décision de fermer le consulat belge à Tanger, compte tenu du réel bien-fondé de celui-ci pour des dizaines de milliers de compatriotes qui se rendent chaque année à Tanger (parfois plusieurs fois) ?

2) Est-il disposé à consulter les communautés marocaines de notre pays afin d'entendre leurs arguments quant au réel bien-fondé de ce consulat ? Comment, quand et avec qui le ministre organisera-t-il cette communication ?

3) Comment le ministre réagit-il à la demande de créer également un consulat de Belgique à Nador ? Sur quels arguments sa décision reposera-t-elle ?

Réponse reçue le 21 janvier 2015 :

  1. La décision de fermer le Consulat de Belgique à Tanger au printemps 2013 a été prise dans le cadre de l’exercice d’évaluation du réseau diplomatique et consulaire belge, exercice se basant sur de critères objectifs et qui tenait en compte les restrictions budgétaires. En étroite collaboration avec mes services consulaires et la représentation diplomatique belge au Maroc, une réflexion est engagée visant à évaluer l’opportunité de nommer un consul honoraire à Tanger.

  2. Comme mentionné au point 1, l’opportunité de nommer un consul honoraire au nord du Maroc est analysée en ce moment. Dans cette analyse, il sera tenu compte des facteurs suivants : la communauté belge présente, les investissements belges ainsi que la relation spéciale de cette région avec la communauté marocaine dans notre pays.

  3. Voir point deux.